Les Humanistes pour la Paix en Syrie

L’Internationale Humaniste se prononce en faveur de la Paix en Syrie et appelle les peuples civilisés du monde entier à adopter un comportement diamétralement opposé à celui dont ils ont fait preuve dans les faits jusqu’à aujourd’hui.

Pour y parvenir, il est nécessaire de prendre le cadre conceptuel suivant en considération:

  1. Le peuple syrien mérite que les pays du monde entier déploient tous leurs efforts pour instaurer une paix qui lui permette de s’épanouir selon ses propres aspirations. Par conséquent, toute conduite de négociation future doit prendre en compte la nécessité pour le peuple syrien de s’engager sur la voie de la pleine démocratie, et ce dans les plus brefs délais.
  2. Le recours à la violence n’est en aucun cas une solution acceptable, et en tant que Nations civilisées, il est urgent que nous nous prononcions en faveur de la Paix et de la Non-violence.
  3. La solution doit être politique et non militaire.
  4. Il nous faut condamner expressément l’ingérence militaire des pays étrangers, quelle que soit leurs orientations politiques, car il est indispensable de renforcer le principe de souveraineté des nations.

Conformément à ces principes, l’Internationale Humaniste propose de mettre en place l’action suivante:

Dans l’immédiat

  • l’interruption de l’intervention militaire américaine et européenne dans les affaires internes de la Syrie ;
  • un cessez-le-feu garanti par une mission permanente d’observateurs qui n’aient aucun d’intérêt en jeu avec les pays qui attaquent la Syrie ;
  • un programme et un calendrier de réformes politiques et sociales convenu avec les différents partis politiques actifs en Syrie et représentés dans les principales Assemblées.

Ces grandes lignes sont les exigences de base pour pouvoir sortir de l’impasse actuelle, où la violence d’une minorité rencontre la violence d’une autre minorité, comme cela se produit entre États, ethnies ou groupes religieux.

Par conséquent, nous, humanistes, proposons –comme nous le faisons déjà depuis presque 30 ans–d’emprunter la voie de la démocratie réelle ou directe pour atteindre la libération et la transformation, réponse qui donnera enfin à l’être humain une place centrale afin d’entrer dans la véritable histoire humaine.

Enfin, nous réaffirmons que lorsque nous parlons de « démocratie directe ou réelle », nous parlons bien de paix car, si l’on prenait en compte l’avis des citoyens concernant la participation aux guerres, ces dernières n’existeraient pas. Ce sont les citoyens qui aiment la vie et qui, par conséquent, veulent véritablement la paix.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer